Collaborateurs et collaboratrice

G16_7580_par%2520NathB_edited_edited.jpg

Sophie Chevalier

« Depuis toujours, je suis fière de ma ville, de ma région et je crois fermement en son potentiel!  Il est maintenant temps de favoriser notre développement économique! Il est temps de redorer notre image, de travailler en équipe, de s’unir pour un avenir meilleur.

 

Pour y arriver, Sorel-Tracy a besoin d’un leader qualifié qui sera rassembleur et qui projette une image sérieuse et professionnelle. J’appuie la candidature de Jocelyn Daneau à la mairie de Sorel-Tracy ».

Courtière immobilière résidentielle depuis 2015, elle est diplômée en administration du CÉGEP de Sorel-Tracy (1995). Auparavant directrice générale des Résidences Le Marquis de Tracy, 1 et 2, de 1996-2013, elle a été conseillère municipale dans le quartier Bourgchemin de 2009 à 2017. Impliquée depuis toujours auprès de différents organismes et conseils d’administration, notamment celui de la caisse Desjardins Pierre-De Saurel.

Capture_edited.jpg

« Nous habitons Sorel-Tracy depuis 2001. Ma curiosité a été la fusion volontaire, puis nous avons été émerveillés par l’eau ; nous habitons le bord du fleuve depuis notre arrivée, c’est mal connu. J’ai été témoin de la remontée économique et sociale de notre ville sous la gouverne de Marcel Robert. Mais depuis quelque dix ans, j’assiste à ma grande désolation à son déclin
 

Il nous faut un leadership participatif, à l’écoute, audacieux et ouvert. Pour moi, un slogan serait « Que puis-je faire pour vous aider » adresser aux commerçants, aux directions d’entreprises, aux autres maires de notre MRC. Il faut imiter l’ancienne mairesse de Drummondville, Mme Francine Jutras, et investir dans l’aide en ayant du personnel dédié à la promotion économique, à la recherche de personnel spécialisé dans le monde et à l’écoute des gens d’affaires ».

Marcel Fafard

Diplômé en génie civil (1973) et expert reconnu par les cours de justice. Il a œuvré dans le secteur privé et possède une expertise en gestion de projet, notamment au niveau international. PDG de la Commission de transport de la Rive Sud de Montréal (1979-1983), il a été membre du comité de transition (fusion) de Longueuil (2001). Directeur de projets pour la ville de Sorel-Tracy et pour la MRC de 2009-2017, il a participé aux premières loges au projet de Parc éolien Pierre-De Saurel.

 

Bénévole au sein de plusieurs organismes, dont la Colonie des Grèves et la Maison de la musique, il a été président du Parti Québécois dans Richelieu de 2004 à 2013. 

« La ville de Sorel-Tracy doit retrouver ses lettres de noblesse. Devenir une ville respectueuse de ses citoyens et de ses partenaires, fière et engagée dans son développement sous toutes ses formes. Pour y arriver, un changement de direction s’impose à Sorel-Tracy après 8 ans de stagnation ».

Claude Himbeault

Formé en communication audiovisuelle (U. de Paris) et en Animation (U. de Montréal), il a été directeur de l’audiovisuel à la commission scolaire de Valleyfield et ensuite, pendant 22 ans, directeur adjoint à la distribution de film à l’Office national du film du Canada.

 

Formateur chevronné en matière d’affaires municipales, il est aujourd’hui directeur général des Habitations Bourgchemin. En termes d’implication sociale, il est président du conseil d’administration de la Fondation des amis de la bonne entente et du Comité des usagers de Pierre-De Saurel.

J’ai toujours eu à cœur le développement de nos PME dans la région de Sorel-Tracy. Ma devise dans mes relations avec celles-ci, dans le cadre d’une bonne relation d’affaires, a toujours été de favoriser une relation gagnant-gagnant. Autrement dit et en demeurant fidèle à mon employeur, je leur demandais toujours : « Que puis-je faire pour vous aider ». C’est cet esprit que nous devons retrouver à Sorel-Tracy, celle d’une équipe qui gagne ensemble. Il faut que notre région avance et cesse de reculer.

René Cournoyer

Acheteur pendant plus de 30 ans chez Sidbec-Dosco devenu ArcelorMittal, il s’est bâti une réputation de confiance auprès de la majorité de nos PME locales et régionales. Impliqué dans le sport, il a été président de l’Association du hockey mineur dans Richelieu de 1997 à 2007. Nous lui devons aussi l’organisation à des fins caritatives, de la venue en 5 occasions, des Anciens Canadiens de Montréal à Sorel-Tracy. Au niveau social, il est membre du conseil d’administration de la Fondation des amis de la bonne entente de Sorel-Tracy, du Comité des usagers Pierre-De Saurel et de la Maison la Margelle.

« J’ai toujours eu un regard sur la politique et en particulier sur notre ville. J’ai souvent assisté à des rencontres afin de savoir quelle était notre destinée. J’ai partagé mes idées afin que l’ensemble des citoyens puissent vivre Sorel-Tracy à son meilleur. Nous sommes tous en mesure de constater que notre ville a perdu de son lustre, de son âme et de sa fierté. Il fut un temps nous étions fier d’affirmer que nous étions de Sorel-Tracy, aujourd’hui nous l’affirmons en baissant la tête. Vite un nouveau maire pour retrouver notre fierté et notre esprit de gagnant ».

Yanick Caisse

Après des études au CÉGEP de Sorel-Tracy, son parcours professionnel débute au sein de l’agence locale de Coca-Cola fondée par son arrière-grand-père au début des années 1900. Ensuite, il occupe des emplois chez Acier Atlas jusqu’à sa fermeture en 2004 et chez Mittal à Contrecœur, avant de décider de devenir travailleur autonome en devenant courtier immobilier.

Christian Albert

Ingénieur électrique aux multiples expériences industrielles ainsi qu’au niveau de la production électrique, il a aussi œuvré en gestion de projets au Canada et à l’étranger, pour des entreprises canadiennes et américaines d’envergure internationale. Conférencier pour l’Instrument Society of America, il est présentement enseignant et coordonnateur du département de Technologie du génie électrique du CÉGEP de Sorel-Tracy. Membre de l’exécutif de la Fondation du CÉGEP de Sorel-Tracy à titre de secrétaire, il siège aussi au conseil d’administration du Café du Bourg et au Comité de formation des enseignants du CÉGEP. Adepte du nautisme, il a été membre du conseil exécutif du Club Marina de Saurel à titre de directeur des projets spéciaux et trésorier durant plusieurs années.

Natif de Sorel-Tracy, j’ai connu une belle région en plein essor où la fermeture de grandes entreprises a été le début d’un lent déclin. J’ai travaillé à l’extérieur de ma ville durant une quinzaine d’années, mais j’y ai toujours habité, car j’ai toujours cru qu’il était possible d’y créer un mode de vie agréable et attirant. Le mot clé pour notre développement est « emplois de qualité ».

 

Il nous faut développer la fibre entrepreneuriale et attirer des investissements privés. Il faut absolument créer une équipe de gens compétents qui nous représenteront et sauront vendre les atouts de notre région. D’autres villes de taille comparable l’ont fait, pourquoi pas nous? Au volet touristique, nous avons une des plus belles régions du Québec, située au confluent de la rivière Richelieu et du fleuve St-Laurent. Il nous faut miser sur une formule gagnante qui a fait ses preuves en matière de tourisme estival, le nautisme et la Marina de Saurel. Pour ce faire, à la mairie, il nous faut un maire à la hauteur et une équipe gagnante, compétente et transparente.