Revitaliser l’économie de Sorel-Tracy

Mis à jour : il y a 3 jours

Communiqué de presse - Sorel-Tracy (20 juillet 2021) – Rappelons que « Sorel-Tracy durable » est l’une des quatre orientations de M. Jocelyn Daneau, candidat à la mairie de Sorel-Tracy.

Rappelons aussi que cette orientation couvre les aspects écologiques et socio-économiques de notre vivre ensemble, au sens où l’on ne saurait privilégier l’un sans créer de déséquilibre et donc d’inégalités. Cependant, la réalité immédiate nous indique que Sorel-Tracy se dirige vers la dévitalisation économique et que le tout s’accélère dangereusement depuis 2013, comme le démontre éloquemment l’Indice de vitalité économique de l’Institut de la statistique du Québec.


C’est dans ce contexte, avec comme point de départ pour le renouveau et la renaissance de notre ville, que la proposition de développement économique de la promenade des Filles du Roy à Sorel-Tracy a été introduite, en vue de revitaliser et de réinventer le Vieux-Sorel. Ainsi, en termes de continuité et pour combler le déficit d’investissements privés à Sorel-Tracy depuis plusieurs années :


Engagement : Entreprendre, graduellement et sur plusieurs années, avec les différents partenaires (ex. : marchands, Rio Tinto QIT, etc.), la revitalisation de la route Marie-Victorin (la 132), en commençant au niveau du pont Turcotte en direction des limites de Sorel-Tracy.


Engagement : Demander au ministère des Transports de modifier le nom de la route Marie-Victorin (route 132, secteur Tracy) entre le pont Turcotte et les limites de la ville pour devenir le : « Chemin des travailleurs ». Le but : rendre hommage aux milliers d’hommes et de femmes qui de tout temps, ont œuvré à construire Sorel-Tracy et qui nous incitent maintenant à regarder vers l’avenir, pour redevenir une équipe gagnante.

Engagement : Installer à toutes les entrées-sorties de la ville, des panneaux de bienvenue à « Sorel-Tracy, entre fleuve et rivière » et d’Au revoir. Le tout pour contribuer à modifier les perceptions de tout un chacun, à l’effet que le « bout de la 30 » est un commencement, un endroit convivial et chaleureux où il faut dorénavant être.


Prioriser le développement économique


Par ailleurs, au moment où la pandémie semble vouloir se stabiliser et que les gouvernements fournissent des efforts substantiels pour favoriser la reprise de l’économie, nous ne pouvons que nous désoler du vide actuel à Sorel-Tracy en matière de développement économique. En effet, cela fera bientôt 365 jours, le 24 août 2020, que se tenait la « Réflexion sur la gouvernance du développement économique de la région de Sorel-Tracy ».


Ce qui a débouché 185 jours plus tard (25 février 2021) sur la nomination dans la controverse, des administrateurs de Développement économique Pierre-De Saurel. Depuis, par l’absence de direction générale, le navire de notre développement économique dérive au gré des vents pendant qu’ailleurs – Drummondville, Saint-Hyacinthe, Contrecœur – les dirigeants sont en ordre de bataille pour obtenir des investissements.


Souvenons-nous qu’en pleine pandémie en mars 2020, avec le limogeage abrupt et unique au Québec, de 90 employés de Sorel-Tracy y incluant le commissaire industriel, il n’y a plus personne pour veiller à notre développement économique. Ce qui a comme résultat que chaque jour, nous perdons des occasions d’affaires, victime d’une situation inacceptable de chaise vide.


Ce qui a eu comme conséquence par exemple de ne pas voir venir le désengagement d’Alstom et la perte de 90 emplois, tandis que la venue de QSL Maritime (40 emplois) à Sorel-Tracy, dû en grande partie à notre proximité du Saint-Laurent, avait été orchestrée par l’ancien commissaire industriel.


Dans ce contexte d’absence de leadership en matière de développement économique et à la suite à de rencontres citoyennes, M. Daneau tient à prendre immédiatement des engagements sur deux enjeux stratégiques majeurs reliés au transport, à mettre en œuvre dès le 8 novembre 2021.


Engagement : Entreprendre des démarches auprès du gouvernement du Québec pour rénover et renforcir le pont Turcotte limité à 5 tonnes sur son tablier. Le tout pour lui redonner sa capacité portante et permettre de nouveau le passage des camions de livraison et des autobus.


Engagement : Réaliser l’étude technico-économique concernant le prolongement de l’autoroute 30 et toute la question de la construction d’un pont entre les rives sud et nord à la hauteur de Sorel-Tracy.


L’inaction dans ces deux dossiers est depuis trop longtemps incompréhensible et donc, préjudiciable pour la qualité de vie des citoyens et pour l’amélioration de la structure économique de Sorel-Tracy.


Pour information

Site internet de campagne : www.daneau2021.org


Autorisé par Yanick Caisse — Agent officiel

Pour le joindre : ycaisse@hotmail.com ou au téléphone : 450-880-9999