GUILLOTINE ORANGE.png

SOREL-TRACY DURABLE

Développement écologique et socio-économique

Engagements

 

 

  1. Modifier la mission de l’organisme Développement économique Pierre-De Saurel qui devient Développement écologique et socio-économique Pierre-De Saurel.
     

  2. Réinventer et revitaliser le centre-ville historique de Sorel-Tracy par la mise en œuvre du projet de la promenade des Filles du Roy à Sorel-Tracy.
     

  3. Doter Sorel-Tracy d’une première et véritable stratégie de développement économique et donc, de recherches d’investissements privés. Notamment, faire éclore des PME de toute nature (ex. : numérique, logistique, agricole, etc.) dans le cadre par exemple, d’une démarche de type « incubateur industriel ». Sur cette base, favoriser l’éclosion d’entreprises liées à la nouvelle économie dans les nombreux locaux vides du centre-ville, en faisant émerger une condition gagnante unique au Québec et possible seulement dans le Vieux-Sorel : la création d’une atmosphère de convivialité liée à l’implantation du projet de développement économique de la promenade des Filles du Roy.
     

  4. Placer la relation d’aide (ex. : Que puis-je faire pour vous ?) et le maillage (ex. : Salon de la sous-traitance) comme valeur de gestion pour l’organisme Développement écologique et socio-économique Pierre-De Saurel.
     

  5. Entreprendre, graduellement et sur plusieurs années, avec les différents partenaires (ex. : marchands, Rio Tinto QIT, etc.), la revitalisation de la route Marie-Victorin (la 132), en commençant au niveau du pont Turcotte en direction des limites de Sorel-Tracy.
     

  6. Demander au ministère des Transports de modifier le nom de la route Marie-Victorin (route 132, secteur Tracy) entre le pont Turcotte et les limites de la ville pour devenir le : « Chemin des travailleurs ». Le but : rendre hommage aux milliers d’hommes et de femmes qui de tout temps, ont œuvré à construire Sorel-Tracy et qui nous incitent maintenant à regarder vers l’avenir, pour redevenir une équipe gagnante.
     

  7. Installer à toutes les entrées-sorties de la ville, des panneaux de bienvenue à « Sorel-Tracy, entre fleuve et rivière » et d’Au revoir. Le tout pour contribuer à modifier les perceptions de tout un chacun, à l’effet que le « bout de la 30 » est un commencement, un endroit convivial et chaleureux où il faut dorénavant être.
     

  8. Entreprendre des démarches auprès du gouvernement du Québec pour rénover et renforcir le pont Turcotte limité à 5 tonnes sur son tablier. Le tout pour lui redonner sa capacité portante et permettre de nouveau le passage des camions de livraison et des autobus.
     

  9. Réaliser l’étude technico-économique concernant le prolongement de l’autoroute 30 et toute la question de la construction d’un pont entre les rives sud et nord à la hauteur de Sorel-Tracy.

document-maître-«-Filles-du-Roy-».gif